Partagez|

Dans la rancune de ta perte. (En pause)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar







Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Dans la rancune de ta perte. (En pause) Dim 22 Fév - 2:00


   
                                   
         
Idendity Card
           
             
                                                 

            ◮ Surnom(s) : Stróic (Larme en Irlandais)
            ◮Âge : 34 ans
               ◮ Sexe : Masculin
            ◮ Nationnalité : Royaume du Sud
            ◮ Orientation : Bisexuel
               ◮ Croyance : Déesse de la mort
   ◮ Groupe : ...
     

       
         
Helmad Achir
             
                 
Description Physique
               
Helmad est un homme qui bien que possédant un visage charmant, n'en reste pas moins maladif. Son corps est maigre et ses muscles, encore présents, sont fins et semblent dénués d'une véritable force et pourtant il semble encore nerveux et tendu et prêt à réagir au moindre stimuli extérieur, surtout si il s'agit d'une provocation.

Sa présence est d'une étrange froideur...Même quand il est dans un coin et qu'il reste silencieux à vous observer, il n'en reste pas moins étrangement glacial, son regard vos sonde et vous examine et plus vous semblerez être un danger pour lui, plus il se sentira attiré par vous. Vous pouvez sentir son esprit bouillonner au moment où il examine la possibilité de se faire attaquer ou blesser par vos soins et si vous avez encore un instinct de survie intact, vous devriez savoir qu'un véritable danger émane de sa frêle personne...Un danger sous forme de folie.

Ses cheveux à l'époque d'un magnifique blond, se sont décolorés avec le temps et pris des teintes blanchâtres comme la couleur des chevelures de ses ancêtres encore vivants, il semble plus âgé qu'il ne l'est en réalité et cela fait qu'il peut perdre de son charme naturel. Il semble également manquer cruellement de sommeil, ces cernes bien sombres au petit matin en disent long sur ses nuits agitées sans qu'il n'ait besoin de mettre des mots sur ses déboires nocturnes.

Sa démarche quand à elle, laisse souvent les gens perplexes car, courbé sur lui même comme le ferait un vieux, il avance sans faire de bruit dans les couloirs de son chez lui et pourtant quand il se redresse et que l'on voit ses côtes et ses os visibles sous des muscles peu utilisés, on l'aperçoit fin, grand, d'environ 1m85 et d'une étrange beauté sous la lueur blafarde des chandeliers. Jugé d'un œil extérieur on peut voir un parfait exemple d'homme qui se laisse mourir et qui ne cherche plus à trouver l'espoir.

Et pourtant, sous ses traits fatigués, son regard vide et sa présence glaciale, vous devinez tout de même un bon fond et un désespoir presque palpable.

                 
Description Psychologique
               
Inscrivez ici, en quelques ligne, le caractère de votre personnage.

                   
Quel est votre histoire?
               
Un soir, alors que tu n'étais plus là, sentant l'odeur de ta peau sur mes draps encore chauds, je m'étendis sur le lit et m'endormis. Je dormis longtemps...Si longtemps que mon corps se mit à défaillir, mais je refusait de me réveiller car dans mes rêves je t'y trouvais et tant que toi tu y étais, le reste n'avait aucune importance.

J'entends encore le bruits des sabots des chevaux sur le sable fin de la ferme de tes parents. Le soleil de ta région, le rire de tes soeurs et ton cri lointain m'interpellant gaiement "Helmad!". C'était le jour où je venais demander ta main à ton paternel...Même si cela ne faisait pas partie de tes coutumes, ni de celles de ton père ou ta mère, ça faisait partie des miennes. Dans le royaume du Sud on connait pourtant bien la déesse de l'amour, et tu savais que je l'adorais à ce moment là, que mes prières lui étaient destinées, tout comme mes regards et mes pensées t'étaient à présent destinés à toi. J'étais sûr et certain que la déesse t'avait mis sur ma route et qu'elle espérait de nous qu'on scelle notre amour, qu'on s'unisse vraiment.

Parfois, dans mes rêves, je sens encore l'odeur sucrée des gâteaux sablés de ta mère et j'entends encore le bruit des assiettes en bois que ta sœur posait délicatement sur la table pendant que, curieuse, elle me dévisageait comme si elle n'avait jamais vu un homme auparavant. Toi tu restais silencieuse et souriante, cachée derrière ta chevelure dorée aux odeurs de fleurs des prés...Le souvenir est si vif encore que j'entends ta mère tousser fort pour attirer notre attention.

Quand j'entrouvre les yeux, sortant de mon sommeil, j'aperçois le vide à côté de moi dans ce lit qui me semble vaste et froid...La mort est si cruelle qu'elle emporte ceux qu'on aime, mais elle ne laisse pas de côté ceux qu'on ignore non plus. Je me redresse sur le lit et tousse avec force. Si à une époque j'eus les cheveux sombres, aujourd'hui ils ont prit des couleurs d'un blanc pâle et maladif, comme le reste de mon être. J'ai vécu ma vie pour toi depuis le jour où je t'ai aperçue dans le centre ville de Rubina, avec ton panier et ta démarche innocente, tes sourires à toute âme que tu croisait...Et c'est ainsi que j'ai su que mon cœur était déjà entre tes mains sans même que tu ne le saches. Cette fois-là où je te vis ne fut pas la première, mais pour te parler il me fallait encore du courage, chose qu'à l'époque ne faisait pas encore partie de mes vertus.

- Et donc jeune homme, d'où v'nez vous comme ça? Ma fille vous intèresse-t-elle donc tant que ça?

Tu regardais ailleurs pendant que tes parents me dévisageaient...Tout est frais dans ma tête mais si confus dans mon coeur que je ne sais pas par où commencer mon récit ni par où le finir...Quand tu es partie tu as pris ma logique aussi, comme mon coeur, ma chaleur et ma bonté...Il ne reste de moi que l'ombre de ce que j'étais, l'ombre de ce que je t'avais offert...Pourquoi la maladie n'épargne pas les âmes généreuses? Pourquoi emport-elle les femmes douces et aimantes? Pourquoi elle prit aussi notre enfant, celui qui allait naître en peu de temps?

-D'où v'nez vous? Racontez donc!

Je levais enfin la tête, regardant ta mère et t'abandonnant du regard pendant quelques instants. Je racontais à ta mère que j'étais le riche fils de l'homme qui possédait les plus grandes exploitations de bois de tout le royaume du Sud...Je lui parlais aussi de ma mère, de mon père et de mon frère cadet Hadiz. Issu d'une famille de monarques proches du roi d'Ambre...Comment aurait-elle pu espérer mieux pour l'une de ses filles, simples paysannes qu'elles étaient? Elle m'offrit quasiment ta main, et même celle de ta soeur si j'en avais pas assez! C'était ce qu'elle m'avait dit, mais tu m'avais déjà tout entier, je n'avais besoin que de toi.

Si ma famille n'était pas tombée en disgrâce, moi, oui. Je perdis toute volonté quand la mort t'emporta, je perdis toute ma santé, mes couleurs et mes derniers espoirs...Tout ce que je voulais c'était te rejoindre dans la mort, mais ma famille m'en empêcha, m'obligeant à voir jour et nuit des hommes et femmes venus de tous horizons pour guérir mes maux avec des remèdes d'herbes ou des paroles de foi. J'étais malade d'amour, je ne me nourrissait plus que de souvenirs et de regrets, mais je restais un fils de la famille Achir, le premier né, et plutôt que de me laisser te rejoindre, on m'obligea à vivre.

Je fus obligé de combattre le manque de ta présence et de faire semblant de revenir à la vie. A présent je ne suis plus, et pourtant je me dois de continuer...Plus personne n'aura ce coeur qui mourut avec ton corps, plus aucun être vivant n'aura ma douceur ni ma gentillesse. Si je dois m'occuper des affaires familiales ce sera fait, si je dois épouser une autre femme...Que la déesse de la mort m'en protège! Car oui, même mes croyances sont mortes pour renaître dans leur opposé...

Sans toi je ne serais jamais plus ce que j'étais.


La famille Achir.

Bien que la famille Achir ne soit pas une famille régente, elle reste pourtant une famille très influente du Royaume du Sud grâce au commerce du bois qu'il exploite pour fournir des ressources à d'autres royaumes et au sien propre. Ils sont non seulement connus pour l'influence marchande qu'ils ont, mais également aussi pour leurs préceptes de vie et l'éducation qu'ils donnent à leurs enfants dés la naissance les poussant à être des hommes et femmes bons et respectables, même avec les esclaves...Un sourire, un regard ou un geste aimables sont des choses qu'ils font sans même y penser puisqu'ils sont élevés dans le respect de la vie. Cette famille suit les préceptes de la déesse de l'amour et joue un rôle diplomatique très important pour le royaume tout entier.

Outre l'aspect "marchand" de la famille, il existe aussi un autre aspect intéressant: ils forment des ambassadeurs de qualité dans des écoles destinées aux paysans tout autant qu'aux nobles qui démontrent qu'ils ont les qualités requises pour une telle formation. Ils ont également construit des écoles simples pour apprendre à lire, écrire et gérer les comptes familiaux aux plus démunis, geste que beaucoup de familles nobles désapprouvent. 

Leur devise est: Dans l'amour est la paix.

Le lien de la famille avec Helmad: Les Achir aiment leurs enfants et feraient tout pour leur porter secours...Cela dit, c'est Helmad lui même qui a perdu la foi et s'est éloigné progressivement des membres de sa famille, tombant dans la maladie et la disgrâce. De par ses actes de plus en plus cruels et son enfermement quasi-permanent, il en démontre qu'il ne souhaite plus faire partie de cette famille qui pourtant se refuse à l'abandonner dans son malheur...Helmad est devenu donc une sorte de mouton noir autoproclamé, qui fait tout pour se faire bannir de son chez lui et pouvoir rejoindre sa bien aimée dans la mort en toute tranquillité.
             
     
   
     
Hors jeu
     
          ◮ Pseudo : ...
         ◮ Comment es-tu arrivé ici ? : ...
           ◮ Votre présence sur 10 : ...
           ◮ Le code du règlement :
       
   
Revenir en haut Aller en bas
Samuel Colin
Humble Citoyen de Roga
avatar







Infos de baseMessages : 190
Date d'inscription : 16/12/2014
Age : 25
Localisation : Aux flots d'orge.
Fiche RPG
Feuille de personnage
Maître(sse) de: : Eva Archdeacon; Lyoko Lee
Orientation sexuelle:: Hétéro sexuelle
Esclave de :: Ma liberté.

MessageSujet: Re: Dans la rancune de ta perte. (En pause) Dim 22 Fév - 11:52

Bienvenu et bonne chance pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar







Infos de baseMessages : 183
Date d'inscription : 10/11/2014
Localisation : En train de nous mitonner un petit plat
Fiche RPG
Feuille de personnage
Maître(sse) de: :
Orientation sexuelle:: Bisexuelle
Esclave de :: Nolan North

MessageSujet: Re: Dans la rancune de ta perte. (En pause) Dim 22 Fév - 15:17

Bienvenue et bon courage pour ta fiche jeune huître aux cheveux bleus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar







Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Dans la rancune de ta perte. (En pause) Mer 25 Fév - 19:09

Bienvenue ! Ca promet déjà beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Game Master
Maître incontesté du jeu.
avatar







Infos de baseMessages : 86
Date d'inscription : 09/07/2014
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Dans la rancune de ta perte. (En pause) Jeu 5 Mar - 20:27

on attend des nouvelles pour ta fiche, il reste encore la description psychologique a remplir.

__♦♦_____♦♦♦_____♦♦___
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé








Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Dans la rancune de ta perte. (En pause)

Revenir en haut Aller en bas

Dans la rancune de ta perte. (En pause)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La pause Olympique
» Pause dans les simulations
» la perte d'xp modifiable?
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
You are mine ::  :: Votre Identité-